Budget de crise

Publié le par Richard GOSSIN

Le budget n'est pas un élément figé que l'on réplique tous les mois. Il faut sans cesse l'adapter aux situations nouvelles pour qu'il pilote au mieux votre argent. Les évènements sanitaires auxquels nous devons faire face modifient naturellement les budgets.

Alors comment s'organiser pour faire un budget de crise ?

Le confinement modifie les règles de vie et vous devez prendre chez vous tous les repas. De manière pragmatique il faut renforcer cette partie du budget pour manger correctement. A contrario vous devez alléger certaines dépenses pour équilibrer. Les sorties, loisirs et l'essence sont une contrepartie naturelle. Comme vous restez chez vous, vous dépenserez moins sur ces postes. Il faut donc faire l'équilibre à minima.

En regardant plus loin il faut prendre en compte deux aspects pour les budgets à venir.

 

Budget de crise : comment regarder plus loin pour aménager ce qui arrive

Budget de crise : comment regarder plus loin pour aménager ce qui arrive

Comme l'activité économique est à l'arrêt pour une partie des entreprises, 2020 ne va pas être une bonne année en terme de résultats. Sauf que les résultats des entreprises conditionnent primes variables, intéressement et participation.

Cela signifie qu'en 2020 et 2021 ces éléments variables vont se trouver fortement réduits voire supprimés. Si vous comptiez sur cet argent pour un projet, vous pouvez commencer à revoir vos projections.

Second élément, le gouvernement prend actuellement tout en charge. Les salariés qui restent chez eux sont passés en chômage partiel le temps de l'orage et tout doit repartir comme avant.

Ca c'est la théorie.

En réalité des entreprises vont probablement disparaître et les salariés se retrouverons chez pole emploi mais pas en mode partiel cette fois. Il est donc possible que votre salaire soit converti en chômage. Ce n'est donc pas anodin pour votre budget.

Un dernier point que l'on peut projeter, vous aurez envie de sortir, de profiter à nouveau et le salaire sera celui du chômage partiel selon votre situation. Il faudra donc prévoir plus de dépenses et moins de salaire. Voila de bonnes raisons d'être prudent en attendant d'y voir plus clair.

A vous maintenant de faire votre budget de crise. Et si vous n'y arrivez pas tout seul ? Faites vous coacher !

Publié dans Gestion des comptes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article