Placer dans l'immobilier

Publié le par Richard GOSSIN

La location d'un bien immobilier refait parler d'elle depuis que les livrets et les fonds euros rapportent moins.

Nous allons évoquer comment placer dans l'immobilier à travers six investissements.

L'immobilier locatif peut être réalisé en effet par plusieurs véhicules.

En premier lieu, la méthode la plus connue, acheter un bien à louer.

Maison, appartement ou garage. Vous devez trouver un locataire qui vous fera bénéficier du paiement d'un loyer.

Placer dans l'immobilier

Placer dans l'immobilier

Si cela semble simple de prime abord, ca peut devenir très complexe dans la réalité.

Loyers impayés, biens récupérés abimés ou travaux de réfections ne sont pas que pour les autres.

Devenir propriétaire est un travail et il n'est pas de tout repos. Il convient de bien regarder tous les aspects avant d'investir.

Pour ceux qui souhaitent placer dans l'immobilier sans ces contraintes, il existe un deuxième véhicule plus adapté.

Les SCPI. Société Civile de Placement Immobilier, ce sont des structures d’investissement de placement collectif.

Une société de gestion spécialisée dans l'immobilier collecte des fonds auprès de particuliers et gère tous les biens dans lesquels les fonds ont été investit.

L'investisseur acquiert des parts de la SCPI et devient associé.

Les loyers collectés servent à payer la société de gestion et sont reversés aux propriétaires des parts qui ont apportés leurs fonds.

En achetant des parts de SCPI, vous devenez propriétaire d'une quote part de biens immobiliers.

Vous déléguez la gestion à une société dont c'est le métier.

Il existe également la possibilité de devenir actionnaire d'une société qui gère des biens immobilier.

La société d'investissement immobilier cotée (SIIC) est une d'entreprise propriétaire de biens.

La particularité des SIIC est qu'elles s'échangent sur les places boursières et qu'elles possèdent un avantage fiscal. Ces dernières sont exonérées d'impôts sur les sociétés si elles reversent au moins 85% de ses loyers et 50% de ses plus-values à ses actionnaires sous forme de dividendes ou rachats d'actions.

Immobilier de bureau

Immobilier de bureau

Vous pouvez devenir actionnaire avec votre compte titre ordinaire.

Avec ce système, il est possible de placer dans l'immobilier avec des petites sommes.

La contrepartie de la cotation en bourse est que le capital sera volatil. Il fluctuera avec le cours de l'action.

Si la bourse vous effraie et que vous préférez la gestion collective. Il existe des FCP et des SICAV dédiés à l'immobilier.

Ces supports s'installent sur votre compte titre ou parfois sur votre assurance vie. La aussi, le montant des vos avoirs risque d'être volatil.

Si la vision de votre pécule qui monte et descend régulièrement ne vous convient pas, il existe un autre véhicule. Le fonds en euros Sérenipierre.

Il s'agit d’un contrat d'assurance vie multi support géré par Primonial et Suravenir. Le contrat propose trois fonds euros dont l'un, Sécurité Pierre Euro, est investi majoritairement (95%) dans l'immobilier. Il faut un minimum de 10 000 euros pour ouvrir ce contrat. Le fonds Sécurité Pierre Euro ne peut pas dépasser 50% du contrat.

Placer dans l'immobilier

lese dernier véhicule est l'OPCI, Organisme de Placement Collectif en Immobilier.

Une société de gestion de portefeuille, après avoir déterminée une stratégie d'investissement, s'occupe d'actifs immobilier (60 à 90%), d'actifs non immobilier type action de société immobilière, OPCVM (30%) et de liquidités (10%).

Les parts souscrites dans un OPCI vous donnent droits à un renversement d'au moins 85% des résultats plus value incluse (50% des plus values sous régime fiscal SPPICAV).

Il est donc possible d'investir sur le marché immobilier de plusieurs manières en fonction de ses objectifs.

Avant de se lancer, il faut rappeler que tous ces produits comportent des risques. Ils dépendent des prix pratiqués sur les marchés immobiliers et de la liquidité.

L'exemple actuel des Anglais est parlant. A la suite du Brexit, une majorité d'investisseurs veulent récupérer leurs fonds en immobilier en même temps.

En temps normal, la société de gestion possède une poche de cash qui permet de rembourser les parts.

Dans le cas présent, une majorité veut récupérer ses parts et la réserve d'argent n'est pas suffisante.

Que se passe-t-il ? La société de gestion doit vendre les actifs sur lesquels les fonds sont investis.

Une tour de 30 étages ne se vend pas du jour au lendemain. Il faut donc s'armer de patience. Sans compter que plus vous serez pressés, plus vous serez contraints de baisser le prix de votre tour pour la vendre. Le prix de votre part baissera donc et vos fonds seront bloqués jusqu'à la conclusion de la vente.

Pour placer dans l'immobilier, il convient donc d'être prudent quant à la proportion de ces produits que vous mettrez dans votre patrimoine et de savoir prendre ses bénéfices quand tout va bien.

Il faut bien choisir son investissement

Il faut bien choisir son investissement

Publié dans Placements

Commenter cet article