Le vrai coût des petites sommes

Publié le par Richard GOSSIN

Un bienfait du coaching va être d'analyser vos dépenses, de mettre au grand jour les dépenses récurrentes et de vous donner le vrai coût des petites sommes.

Les petites sommes auxquelles on ne fait pas attention vont être scrutées.

Pourquoi ? C'est la multiplication de celles-ci qui fait mal au budget.

Si la somme en elle-même ne retient pas l'attention, l'addition annuelle risque de vous surprendre.

Le vrai coût des petites sommes

Le vrai coût des petites sommes

Les vendeurs ne s'y trompent pas, ils divisent le prix de ce qu'ils vendent au maximum.

Une voiture qui vous semble chère à 18 250 eur ne vous coute plus seulement que 10 eur par jour.

(Avec une durée de 5 ans écrit en tout petit)

Si 18 250 vous semblait cher, il y a fort à parier que 10 eur par jour soit moins cher.

Et pourtant, c'est bien la même somme à la fin.

10 euros X 365 jours = 3 650 euros X5 ans = 18 250 euros

Le vrai coût des petites sommes

Plus la somme est petite, moins il y a d'attention.

De nombreux services et prestations sont offerts avec des petits prix.

Des forfaits de ceci, des alertes de cela, des options qui vont vous simplifier la vie et dévaliser votre porte monnaie.

Pour les sociétés qui facturent, ce sont des rentes. Pour vous, ce sont des sommes importantes cumulées qui disparaissent de votre pouvoir d'achat.

Alors le vrai coût des petites sommes est proportionnel à votre appétit pour ces petits prix. Plus vous vous êtes laissés tenter, plus l'addition va être lourde.

Le vrai coût des petites sommes

Un autre exemple : une alerte SMS pour vous informer que vous êtes dans le rouge.

Si on prend un prix de 2 euros par mois. Vraiment pas cher me direz vous. Sur 10 ans ca fait tout de même 240 euros avant les augmentations qui vont probablement voir le jour tous les ans.

240 euros pour recevoir des sms et pour vous dire qu'il est bientôt trop tard. Comme cette information est disponible gratuitement par ailleurs, ca commence à faire cher.

Vous avez souscrit cette option pour 3 euros par mois ? On passe alors à 360 euros.

Le problème c'est que cet exemple n'est pas isolé.

Faites les multiplications de ces petites dépenses régulières, vous obtiendrez le vrai coût des petites sommes. Il ne vous reste plus qu'à penser au résultat si cet argent avait été épargné.

Publié dans Gestion des comptes

Commenter cet article