ETF et Trackers

Publié le par Richard GOSSIN

Le rendement des actions et des marchés financiers finit toujours par séduire. Voir les autres gagner de l'argent en bourse alors que vous vous contentez des taux bas achève vos réticences et casse la barrière de sécurité que vous aviez construit pour vous éviter d'investir sur ces marchés risqués.

Une fois le cap psychologique passé pour vous dire que cette fois-ci vous allez gagner, il faut rentrer dans les valeurs et savoir choisir la bonne. Le choix des valeurs n'est pas facile. Certains gérants se sont spécialisés dans une méthode de gestion que l'on nomme le stock picking. Il s'agit de choisir les valeurs qui vont s'apprécier le plus. Ces gérants sont des professionnels et leurs connaissances des marchés et des entreprises sont très pointues.

Pour éviter les choix, il est plus facile d'acheter un indice ou un secteur qui semble prometteur. Afin de répliquer la performance, il faut posséder toutes les actions qui composent cet indice. Autant de valeurs à acheter, c'est beaucoup.

 

 

 

ETF et Trackers

ETF et Trackers

C'est ici qu'interviennent les fonds indiciels cotés (OPCVM). On les appelle index trackers ou par l'acronyme ETF (Exchange-Traded Fund). Un gestionnaire réplique la performance d'un indice à la hausse comme à la baisse.

Pas de performance supérieure à attendre, la gestion passive se contente de suivre l'indice. Cette gestion passive comporte un avantage majeur dans le monde des OPCVM, c'est qu'elle coute moins cher que les autres fonds. En effet, les gérants interviennent moins que sur les fonds classiques. Le coût de la gestion est donc amoindri. Il ne vous reste plus qu'à savoir sur quoi vous souhaitez investir et voir s'il existe un tracker qui correspond à vos attentes.

En pratique, comment ca marche

Votre choix d'investissement va devoir tenir compte des risques sur les marchés et les secteurs. Ca peut être un secteur particulier comme la santé mais vous pouvez couvrir l'ensemble des marchés financiers mondiaux avec un tracker World. Cela veut dire que vous investissez aux Usa, en Asie et en Europe en même temps avec le même produit. 

Avec ce type de produit on peut répliquer une hausse mais également une baisse. Si vous estimez qu'un indice ou un secteur va s'effondrer, il est possible de se positionner pour répliquer la baisse du marché.

Comme exemple, prenons le marché parisien représenté par son emblématique CAC40. Vous sentez que cet indice va monter, vous devez trouver un ETF qui réplique la hausse de l'indice. Le Lyxor CAC dont le code isin est le FR0007052782 est un des produits que vous recherchez. (plusieurs fonds répliquent l'indice CAC)

Le CAC prend 3%, le fonds réplique quasiment la même performance. De la même manière, si vous estimez que les marchés vont s'écrouler, vous devez prendre un ETF qui shorte (vend le marché) le marché et réplique la baisse. Le Lyxor SHC FR0010591362 va répliquer la baisse. Plus le marché baisse, plus vous gagnez. Si le CAC perd 3%, l'ETF réplique dans votre portefeuille un gain contraire autour de 3%.

Vous pouvez donc gagner en bourse lorsque les marchés baissent. 

ETF et Trackers

Si les répliques vous semblent insuffisantes, il est possible de les accentuer sur des trackers et des certificats qui répliquent les mouvements avec levier. Les indices seront répliqués de X2 à X15. En exemple le LVC et BX4. Le LVC réplique le CAC avec un levier de 2 à la hausse. Le marché prend 2%, le LVC gagne 4%. A l'opposé, le marché baisse de 2%, le BX4 gagne 4%.

Encore une fois, tout est une question de sens. Il faut être dans le bon sens, faute de quoi, vous spéculez dans le mauvais sens et c'est la perte assurée.

Vous pensez que le marché va baisser, vous achetez donc un ETF qui réplique la baisse. Sauf que le marché monte. Vous avez acheté une baisse et le marché va à l'envers de votre prévision, c'est donc pour vous une perte qui est répliquée.

Plus vous avez pris de levier, plus la perte sera importante.

Si nous prenons en exemple un Certificat sur le CAC 40 (qui va bénéficier de la hausse du CAC) avec un levier de 10. Si le marché prend 1%, vous avez fait le bon choix et vous gagnez 10%, si le marché perd 1%, vous perdez 10%.

Cet exemple illustre le fait que le levier peut être dangereux et qu'il faut choisir soigneusement ses ETF. Il reste à noter que les ETF sont utiles pour se placer sur un indice particulier (vous estimez que les marchés US vont monter, vous acheter un ETF qui réplique le SP500), un secteur (les sociétés qui s'occupent du secteur de l'eau vous plaisent) ou sur les matières premières (or, pétrole). Il convient de les rechercher en fonction de la stratégie de placement que vous avez mise en place. Certains ETF distribuent des dividendes.

(Placer en Bourse comporte des risques de pertes en capital, il faut donc bien comprendre tous les paramètres avant de se lancer)

Les ETF ont des leviers jusqu'à 2. Au dela, ce sont des certificats

Publié dans Placements

Commenter cet article