La perception du monde et votre argent

Publié le par Richard GOSSIN

Cette époque est particulièrement propice pour traiter ce sujet car en ce moment ca va dans tous les sens. Le monde fonctionne de plus en plus sans logique et l'intérêt personnel prend de plus en plus de place sur l'intérêt collectif.

Si nous prenons les journaux, enfin ce qui sert d'informations à travers des portails internet type msn, orange, etc.. On constate toujours des titres déformés par rapport à la réalité. Termes racoleurs, aguichants le monde avec des éléments qui n'ont rien à voir avec le sujet. La perception que nous avons est biaisée par rapport à la réalité.

Comme exemple je vais mettre un billet de 100 euros en photo et je vous invite à cliquer sur un lien pour gagner un prix d'une valeur de… Tous les braves gens cliquent dessus sauf que la valeur du prix est de 5 euros. Cela s'affiche bien sur une fois que vous avez cliqué. La réalité a bien été déformée avec un leurre et j'ai bien atteint mon objectif de clics avec cette stratégie. Mon intérêt personnel a été comblé. Nous avons ces déformations en permanence. 

En France au début du virus, une partie du pays s'est prononcé contre le paiement des dividendes par les entreprises. Quel rapport entre un virus et le résultat net distribuable d'une société ? Ceux qui avaient des intérêts en ont trouvé plein avec la solidarité en premier lieu. Les dividendes sont un partage de la valeur en reversant aux propriétaires de l'entreprise la part des gains réalisés. Parmi ces actionnaires il y a des fonds de pensions de retraite et des salariés. Donc la personne qui a été au chômage durant le virus s'est vu confisquée non seulement une partie de son salaire mais en plus a été punie car l'entreprise qui avait gagné de l'argent ne lui a pas reversé ce qui lui revenait. L'entreprise est donc plus riche que jamais puisqu'elle n'a pas partagé la valeur qu'elle a gagné et pour cette personne qui travaille, comment dire…C'est la double peine.  Ou est la logique ? Quant aux retraités n'en parlons pas, entre la CSG qui a augmenté, la canicule et le virus dans les Ehpad, ils ne sont plus à quelques dividendes près.

En revanche quelques uns ont fait de cette affaire une victoire auprès de leurs adhérents. Encore une fois l'intérêt personnel prime et on n'hésite pas à déformer la réalité pour imposer sa vision. Ce qui est formidable c'est que les gens acceptent facilement ces déformations. A voir les anti masques défiler, on se dit qu'il ne doit y avoir aucun risque mais si on compte les morts?

La perception du monde et votre argent

La perception du monde et votre argent

 

Coté finance il y a aussi des absences de logique. En bourse on a le droit de vendre des actions qu'on ne possède pas. Est il logique de vendre ce qui appartient aux autres sans en posséder la propriété (même si on doit les racheter ensuite) ? Bien sur cela va dans l'intérêt de certains pratiquants. La réalité que perçoivent les gens est donc souvent biaisée. Et lorsqu'ils gèrent leur argent ils se réfèrent à ce qu'ils perçoivent.

Je vois des personnes qui, parce qu'ils travaillent, ont l'impression qu'ils peuvent acheter 1 fois et demi leur salaire. Bien entendu la banque fait ce qu'il faut, découvert autorisé, crédits en tous genres. Ils sont accompagnés car cela génère des profits pour l'établissement qui participe. L'argent n'est pas gratuit et les taux d'intérêts ne sont pas toujours légers sur les crédits accordés. Cela renforce l'impression que tout est facile.

Sauf que c'est "open bar" sur le compte banque. L'argent sort toujours plus vite qu'il en rentre. Coiffeurs, beauté, les enfants, les chiens, les vacances plus quelques prélèvements non maitrisés et le compte y est. Au total, c'est Waterloo. Ce qui doit être obligatoirement payé ne l'est pas et c'est le début de la fin. C'est la valse des créanciers et l'incompréhension qui démarre.

Pourquoi en suis-je la me demande t'on ? C'est juste l'absence de logique et de bon sens. On paye d'abord ce qui est primordial. La santé, la nourriture, les impôts, le chauffage puis viendront ensuite les loisirs et les services. Sauf que dans la vie actuelle un peu biaisée par la perception des choses, si vous n'avez pas le dernier téléphone à 1500 euros…

1500 c'est souvent un mois de salaire donc si vous mettez cette somme dans un téléphone ca veut dire que pendant un mois vous ne mangez pas, que vous ne payez pas votre loyer, vous ne mettez pas d'essence dans la voiture, etc… Ca c'est logique et le seul intérêt c'est le votre.

Alors soyez logique et regardez le paquet de bonbons. Quand il n'y en a plus, il n'y en a plus. 

Avec l'argent c'est pareil.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article