Tout se négocie… ou pas

Publié le par Richard GOSSIN

Parlons aujourd'hui d'un thème sur lequel chacun à son idée mais qui est souvent une idée reçue. S'il existe des sujets ou des personnes avec qui rien n'est négociable, dans la majorité des cas tout ce qui touche à l'argent l'est.

Le problème c'est qu'on y pense pas ou encore qu'on ose pas. Je m'explique. Après avoir échangé avec le patron d'une entreprise funéraire, celui-ci m'explique que sa marge est très importante. Il m'indique que de toute manière sa marge restera très élevée car personne ne négocie jamais ses prix.

Et oui qui penserait à négocier le montant d'un caveau ? Douleur du moment, endroit improbable, pas de prix affiché. Rien n'est propice à la négociation. Et pourtant vu les prix pratiqués, il y a aurait de quoi faire marcher la concurrence pour baisser la note.

Au delà de cet exemple limite de par la situation particulière qu'il revêt, il existe de nombreuses situations ou les prix pratiqués sont négociables. Simplement nous n'y pensons pas alors que les frais sont partout. Frais bancaires, frais d'agence immobilières, frais de dossier pour ceci, frais de facturation pour cela.

Tout se négocie… ou pas

Et il ne s'agit que des frais, on retrouve le même phénomène au niveau des prix ou les uns font de gros efforts sur le prix de vente si vous achetez plus de volumes (c'est donc qu'ils sont capables de vendre moins cher sur des petits volumes). Alors la négociation dans tout ca ?

En partant du principe qu'un vendeur gagne sa vie dès que le prix d'achat de son produit est dépassé vous avez compris que les frais divers ne viennent qu'embellir sa marge et n'ont rien d'obligatoires comme il peut l'affirmer. Il ne faut donc pas hésiter à lui expliquer que s'il veut vous conserver comme client ce type de frais ne doit pas vous être facturé.

Je demande régulièrement à mes clients de faire sauter une partie des frais bancaires lorsqu'ils sont abusifs. Ils doivent rencontrer leur banquier pour faire leur demande. C'est la première fois qu'ils font ce type de demande et c'est une situation stressante.

Dans la majorité des cas cela se passe très bien voire bien mieux que ce qu'ils pensaient. Le banquier extourne souvent plus que ce qu'ils attendaient.

Oser demander ca ne coûte rien et mieux ca rapporte quand il obtempère. Sur les prix c'est pareil, demandez une remise.  Et si le vendeur refuse ? Et bien ce n'est pas grave, au moins vous aurez essayé.

En tant que client, nous avons le choix de la concurrence. Il ne faut donc pas hésiter à demander d'être exempté de frais et d'avoir des tarifs meilleurs faute de quoi nous irons chez les concurrents.

Comme pour un jeu il n'y a que ceux qui participent qui gagnent. Vous n'avez plus qu'à vous lancer.

Publié dans Gestion des comptes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article