Entreprises commerciales et gratuité

Publié le par Richard GOSSIN

Aujourd'hui on trouve tout gratuit. Non ce n'est pas un slogan, il s'agit d'un état d'esprit qui s'est installé depuis l'apparition d'internet qui, il est vrai, a apporté de nombreuses connaissances gratuitement. Encore que gratuitement ca se discute puisqu'il faut bien payer l'accès internet. En revanche, si cet état d'esprit est bien présent, dans la vie rien n'est gratuit.

Sérieusement, croyez vous que des gens vont travailler pour vous comme ca rien que pour vos yeux ? Déjà qu'en étant payés certains ont déjà du mal à bosser, alors gratuitement ?

Le monde commercial a bien pris conscience de ce changement de situation et le marketing a vite trouvé la parade pour vendre du "gratuit". En réalité, quoi de plus facile que de masquer son tarif.

Le vendeur d'un objet à 100 euros le mettra en vente à 102 euros et pourra proposer un crédit gratuit de 2% en douze mois. Gratuit le crédit on vous dit. Bien sur qu'il est gratuit puisque vous le payez avec le prix de l'objet.

Entreprises commerciales et gratuité

Entreprises commerciales et gratuité

Comme modèle plus élaboré, vous avez les commissions. Les métiers des services sont friands de ces pratiques. Le courtier vous offre gratuitement le meilleur prêt de la place si vous passez par lui. Pourquoi gratuit ? travaille t'il pour rien ?

En fait c'est la banque qui le paye directement via une commission qui sera prélevée sur le montant du prêt que vous faites ou sur des frais de dossier qui vous seront facturés. En fait, c'est vous qui payez toujours à la fin mais comme c'est écrit gratuit c'est moins douloureux et surtout c'est très attirant. (Si un courtier vous facture c'est pire, c'est qu'il touche une commission de la banque plus ce que vous lui payez…)

Ces deux exemples reflètent une partie de l'iceberg de la gratuité du monde commercial. Des ventes de données personnelles qui sont récoltées à la pelle aux commissions cachées, rien n'est malheureusement gratuit puisque les personnes travaillent pour être payées.

D'une manière ou d'une autre c'est l'utilisateur qui paye.

Sans remettre en cause ces modèles, car un courtier se révèle un excellent partenaire lors d'un crédit immobilier, posez vous la question, avant de vous dire que c'est gratuit, de savoir comment une entreprise arrive à se payer. Au moins vous serez lucide sur la situation.

Publié dans discussions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article