Investir dans les bijoux

Publié le par Richard GOSSIN

Les bijoux sont un placement qui peuvent séduire les passionnés. Comme les voitures anciennes, vous pouvez avoir la joie de l'utiliser régulièrement et de faire un jour une belle plus value avec l'avantage de l'entretien coûteux en moins.

Le terme bijoux regroupe de nombreux objets : bagues, colliers, broches, etc... ce sont autant d'objets décoratifs dans lesquels il est possible d'investir pour en profiter sans y perdre son argent.

Explications

Les bijoux sont composés de métaux sur lesquels il est possible d'adjoindre des pierres. Le métal, s'il possède une valeur, va évoluer avec le cours de la matière première. Une gourmette en argent de 50 grammes vaudra au moins, dans la majorité des cas, le cours de 50 grammes d'argent. Une bague de 5 grammes d'or vaudra le prix de 5 grammes d'or. La part du bijou qui est en métal suivra le prix de son métal de référence.

 

Investir dans les bijoux

Investir dans les bijoux

Inutile de vous dire qu'un bijou en ferraille ou en cuivre propose donc moins d'intérêt qu'un autre en or.

Attention nous parlons bien du poids du métal précieux qui est souvent dilué. Un bijou de 18 carats représente 75/100 d'or soit trois quart d'or. Sur une bague de 10 grammes, cela fait 7,5grammes d'or.

Plus le pourcentage d'or est bas moins votre bijou a de valeur. 14 carat = 58,5 % d'or, 9 carats = 35% d'or.

 

Il est important de regarder ce pourcentage de métal précieux lors de l'achat afin de ne pas acheter à prix d'or un bijou qui n'en possède que 35%. Avant de procéder à l'achat, il faut donc se référer à la côte des métaux afin d'en connaitre le prix qui compose le prix de l'objet convoité. Bien sur le poids de métal ne fait pas intégralement le prix mais c'est une composante importante qu'il faut prendre en compte. 

Le prix se compose également de la main d'œuvre, de la marge du commerçant et des taxes lorsque le produit est neuf.

Ce sont ces composantes qui font fortement augmenter le prix. Lorsque vous avez acheté un bijou neuf et que vous le revendez ensuite la décote peut dépasser les 50%.

Afin de bien acheter il faut donc calculer la part de métal précieux qui se trouve dans l'objet, la remettre au prix du métal sur le marché et la comparer au prix du marchand. J'ai pu constaté qu'en général lorsqu'il y a 100 euros d'or, les produits neufs sont vendus entre 300 et 500 euros.

Lorsque le bijou est revendu d'occasion, le coût de la main d'œuvre disparait. Il reste cependant la marge du vendeur que vous pouvez calculer avec la part de métal qui compose le bijou. Pour les taxes, elles peuvent exister cela dépend de la catégorie du bijou car les antiquités et collections ne sont pas taxées.

Un bijou ancien se paye donc au prix de son métal précieux et de la marge du vendeur. Si vous devez revendre ce bijou immédiatement, vous ne perdez que la marge.

Lorsque le cours du métal augmente votre bijou prend de la valeur.

Les pierres et autres parements

Si la partie métal est facile à calculer, les parements accentuent la difficulté. Les pierres ont des évaluations multiples. Poids, inclusions, couleurs, brillance modifient les prix d'une pierre naturelle. Le recours à  des experts est obligatoire afin de bien définir la valeur de l'objet.

La signature

Il existe des grands noms de la bijouterie dont la signature augmente le prix de l'objet. Une bague cartier avec un même poids d'or vaudra bien plus cher qu'un bague fabriquée par le bijoutier du coin. Il ne faut donc pas se précipiter sur la première bijouterie venue mais plutôt aller voir des experts en bijoux (antiquaires spécialisés, vente aux enchères, etc.)

Il y a encore beaucoup à dire sur les bijoux mais tout ne tiendrait pas dans un article. L'objet est d'investir dans un bijou et de dire qu'il est possible de calculer la valeur d'un objet afin de l'acheter au meilleur prix. C'est grâce à un achat au bon prix que vous  ne perdrez pas d'argent ou aurez même la chance de gagner à la revente.

En attendant cette revente, l'avantage est que vous pourrez  profiter de votre placement tous les jours.

 

Publié dans Placements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article