Osez réussir

Publié le par Richard GOSSIN

Après avoir réussi la difficile étape qui consiste à me contacter puis de modifier ses habitudes financières, les coachés se sortent de leurs difficultés et commencent à mettre de l'argent de côté. Fiers de leur nouvelle situation, leur comportement se modifie naturellement, ils tendent à un comportement vertueux et cherchent tous à avoir suffisamment d'argent pour être serein.

Cette modification de comportement, si elle n'est pas toujours perceptible pour eux, l'est pour leur entourage qui ne comprend pas toujours qu'ils réussissent. Devant une forme de jalousie qui s'installe, les coachés donnent leur recettes pour essayer de tirer leur entourage et de les emmener dans leur dynamique.

Mais les réponses les laissent incrédules. Ils me rapportent qu'ils connaissent des gens en difficultés financières et qu'ils ont tentés de les conseiller ou ont proposés mes services pour les sortir de là. "Fais comme moi, fais toi coacher", ou encore "je connais quelqu'un qui peut t'aider". A chaque fois, ils essuient une réponse qui veut dire "non mais moi j'ai pas besoin de ça, ca va je gère bien". Cette réponse les désole au regard de la situation de la personne qui fait cette réponse car elle venait d'exprimer juste avant ses problèmes d'argent.

Osez réussir

Vous pensez aider quelqu'un qui refuse votre aide avec un faux prétexte. Ce qui touche le plus, c'est que ces coachés sont passés par là et se sont sortis de leur situation délicate. Ils sont persuadés d'avoir la solution et on la leur refuse.

Encore une fois, c'est la psychologie qui fait qu'une personne va chercher à se sortir d'une situation ou s'y complaire. On ne force pas quelqu'un à devenir riche. Il faut qu'il ait vraiment envie et qu'il se donne les moyens de le faire. Sans ces composantes, il est facile de se chercher des excuses pour rester dans sa situation et jalouser les autres.

Il faut oser réussir. 

Nous sommes tous naturellement réfractaires au changement. Lorsqu'il s'agit d'un sujet sensible comme l'argent, c'est encore pire. Il faut donc que chacun fasse son chemin et accepte d'être aidé. C'est un déclic que certains ont. Cela leur permet de découvrir de nouveaux horizons et de devenir serein avec leur argent. D'autres n'auront pas ce déclic et n'oseront pas réussir. Ils resteront dans des situations financières plus ou moins compliquées. 

Tout tiens donc dans ce verbe : osez !

C'est toujours mieux que de ne rien faire. Si vous aussi, comme ces coachés, vous voulez devenir serein avec votre argent, osez et faites vous coacher.

Publié dans discussions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article