Le mal être et votre argent

Publié le par Richard GOSSIN

Loin de moi l'idée de rédiger un article sur le mal être et la psychologie mais il convient d'aborder le sujet car force est de constater qu'il y a un impact sur les finances des personnes qui sont dans une situation de mal être.

Je m'explique. A travers les rencontres que je fais et quelques uns de mes coachés, j'ai pu constater ce qu'on appelle la compensation. Cela commence par un problème rencontré. Cela peut être soit au travail, dans leur couple ou autre. Ce qui est sûr, c'est que la personne n'a pas de solution rapide et qu'elle est minée. Dans le cas du travail, le problème revient tous les jours et la personne se ronge de plus en plus par l'intérieur. Il lui faut donc une alternative psychologique pour se sentir bien. C'est ici que le mécanisme de compensation intervient.

La compensation peut prendre différentes formes. La personne peut s'investir fortement dans une activité ou son travail, elle peut boire ou fumer plus, se bourrer de sucreries. Il y a plein de formes de compensations. Si certaines ne touchent pas votre portefeuille, il en est d'autres qui font des ravages. Vu le prix du tabac et de l'alcool, et ce sans tenir comptes des impacts sur votre santé, il est évident que ces deux méthodes pour vous faire du bien vont vous coûter de l'argent.

Mais il y a bien pire pour vos finances. C'est le culte de la société de consommation. Afin de compenser chaque frustration, je vais donc acheter sans compter de quoi me faire plaisir. Gadgets, objets, services divers et variés. Peu importe ce que j'achète puisque c'est pour moi et que ca me fait du bien. Je consomme donc je suis.

Le mal être et votre argent

Le mal être et votre argent

S'il apparaît si bon de dépenser, il faut bien comprendre que seuls les plus gros portefeuilles peuvent résister à ce type d'attaque. Dans une bonne partie des cas, les économies, s'il y en a, sont rapidement épuisées. Le cercle vicieux débute.

Il n'y a plus d'argent et vous devez acheter. Vous allez pouvoir commencer à faire les yeux doux à votre banquier pour obtenir découverts bancaires et autres crédit à la consommation. La fête continue.

Pour votre argent, c'est la curée. Il va falloir payer le coût des découverts et des crédits sans compter que n'avez rien de côté en cas de coup dur. Cette situation vous appauvrit jusqu'au moment où votre crédit est épuisé. Les découverts bancaires sont au maximum et vous ne pouvez plus dépenser. Non seulement vous ne pouvez plus compenser mais vous vous êtes mis dans une situation financière difficile. Triste histoire me direz-vous. Le problème c'est qu'elle n'est pas unique et de nombreuses personnes peuvent la raconter.

Alors comment réagir ?

Si les phénomènes de compensation sont compréhensibles, il ne faut pas pour autant tomber dans certains pièges. Il est plus efficace de compenser par du sport et des activités créatrices de valeurs en cherchant à traiter l'origine de votre mal être plutôt que de compenser en dépensant toujours plus. Vous pouvez également vous faire aider par des coachs et psychologues qui vous aideront à relever la tête. 

Publié dans discussions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article