Je n'ai pas le temps

Publié le par Richard GOSSIN

J'ai été contacté dans le cadre de mon activité de Coach financier par des personnes qui étaient en difficultés financières. Découverts bancaires plus ou moins prononcés, absence de gestion de leur argent ou encore un crédit révolving qui ampute un faible budget sont les marqueurs de leurs difficultés.

Bien sur les projets des ces personnes ne manquent pas, ils souhaitent changer de véhicule, acheter une maison, etc…Quoi de plus normal. Tout le monde a des projets qui impliquent un niveau de dépenses plus ou moins importantes.

L'ennui, c'est que ces gens n'ont pas assez de ressources dans leur situation présente. Ils sont donc frustrés de ne pas pouvoir réussir. C'est aussi pour cela qu'ils se décident à appeler pour voir si une solution ne peut être trouvée. En fonction de l'échange que vous avez, vous commencez donc à présenter des esquisses de solutions pour les sortir de ce mauvais pas.

Les solutions impliquent de modifier leurs habitudes et leurs façons de faire puisque ces dernières les ont conduit dans une situation pas très enviable.

Je n'ai pas le temps

Je n'ai pas le temps

Bien sur ils ont conscience de ces modifications à apporter et ils sont prêts à faire ce qu'il faut.

Cependant lorsque le véritable travail commence, la première réponse entendue est : je n'ai pas trop le temps. Nooon ! Vous n'avez pas le temps ?

Sérieusement. Vous êtes dans la mouise avec votre argent et vous croyez que le monde entier va se mettre à vos pieds pour vous sortir de là ?

Est-ce le fruit de la société actuelle ou il est bon de se déclarer sur-occupé ? Ou un état d'esprit qui s'est déclaré et vous fait oublier le principal du superflu ?

Que penser de personnes qui imaginent que parce qu'elles se déclarent occupés, pour une bonne raison ou non, leurs problèmes vont se résoudre sans qu'ils s'en occupent.

Prenons le cas de quelqu'un qui doit être opéré et qui n'à pas le temps. Je suis venu voir le médecin, ca suffit comme ca. Je n'ai pas le temps de me faire opérer. Recontactez-moi plus tard au cas ou j'ai une dispo. Ou encore quelqu'un qui met le feu à sa cuisine et appelle les pompiers. A leur arrivée, il peut leur dire, désolé, je n'ai pas trop le temps de vous ouvrir la porte. 

Que va-t-il se passer pour ces personnes overbookées ? Et bien rien. Personne ne prendra le temps à leur place. Leur situation ne va pas s'améliorer ou va même se détériorer.

 

Naviguer sans eau ne mène pas loin

Naviguer sans eau ne mène pas loin

Dans le cas de l'argent, sujet qui m'occupe, lorsque la situation se sera vraiment dégradée, l'huissier viendra. Vous pourrez toujours lui dire que vous n'avez pas le temps. Peut être à ce moment là, vous commencerez à vous dire : si j'avais pris le temps.

L'existence contient des priorités qu'il ne faut pas mélanger. La vie et la santé me semblent prioritaires. La gestion de son argent, si elle n'est pas primordiale, ne doit pas pour autant être la dernière roue du carrosse, faute de quoi, les projets n'aboutiront pas.

La conclusion est simple, Il faut savoir perdre du temps pour en gagner. Et le temps c'est de l'argent.

Publié dans discussions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article