Couper ses dépenses

Publié le par Richard GOSSIN

Ce sujet est très sensible et il en rebute certains parfois jusqu'au blocage. C'est vrai que couper ses dépenses, son train de vie, n'a rien d'agréable.

Couper ses dépenses

Couper ses dépenses

On a l'impression de régresser, d'être moins bien. Je peux me payer tout un tas de choses, pourquoi ne le ferais je plus ? Cet aspect psychologique est très important. Si vous n'êtes pas capable de faire cette démarche, ce qui se comprend, il vous faudra des revenus, au minimum constants voire en augmentation pour absorber vos dépenses.

Des sites et des articles de presse prônent de couper les dépenses. Si on va dans cette démarche, il est toujours possible de tendre au maximum jusqu'à une vie monacale.

Vivre avec le minimum

Vivre avec le minimum

Couper ses dépenses est donc bien un état d'esprit. Si votre mode de vie ou votre envie d'épargner de cette manière ne vous posent pas de problème, pourquoi pas. Vous ne serez pas parmi les gens qui sont à découvert.

Il faut cependant reconnaître que certaines dépenses sont trop importantes pour les réduire en dessous d'un certain seuil. A quoi bon être riche si c'est pour vivre comme un malheureux.

Au delà de l'aspect binaire dépenser moins ou gagner plus pour épargner, il reste une idée simple qui consiste à dire pourquoi payer plus pour la même chose.Ges

Il me semble important de faire la chasse au gaspillage et aux achats dont le prix est bien supérieur à ce qu'on peut obtenir. L'optimisation des coûts se trouve dans cet esprit, payer le bon prix d'un service ou d'un produit. Il s'agit de couper ses dépenses en supprimant l'inutile mais surtout ne pas se priver.

Publié dans Gestion des comptes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kevin 21/04/2016 18:51

Salut,
Pour ma part, j’essaie, autant que possible, de diminuer mes dépenses de loisirs. C’est vrai qu’il faut s’amuser et prendre du bon temps, mais, franchement, je trouve que j’abuse. :p